Les outils

Cesium : Gestion du compte

ces.png
Logo de Cesium

Cesium vous permet de créer et gérer un compte membre ou portefeuille. C’est le programme qui communiquer avec Duniter (la blockchain) pour vous donner accès aux infos sur la monnaie, aux profils de chacun, à la gestion de votre / vos compte(s), aux virements, … Que vous soyez à l’aise avec l’informatique ou non, ce logiciel libre est fait pour vous : il est très simple d’utilisation.
Cliquez ici pour un tutoriel afin de créer et gérer son compte.​

Vous pouvez accéder à Cesium :​

sakia_logo.png
Logo de Sakia

Sakia est une alternative à Cesium : c’est un autre client pour d’accéder à Duniter. Autrement dit c’est un autre programme pour gérer son compte. Ce dernier est plus complexe, plus sécurisé et permet de gérer plusieurs comptes en même temps, mais l’interface est plus brut.
A utiliser si vous êtes à l’aise en informatique.
Vous pouvez le télécharger ici.

Il existe encore une autre alternative, avec aucune interface … Donc évidemment c’est pour ceux qui aiment manger du code. L’application s’appelle Silkaj et en voici le lien.

Ğ1-monit : Prévisions des futurs membres

Ce site donne plusieurs informations sur la monnaie, sous forme de graphique ou de tableaux. Il vous permet de comprendre plus en détails la toile de confiance, et notamment cette fameuse “règle de distance” (80% de référents à 5 pas max). Dans l’onglet “futur membres” vous pouvez consulter l’état d’un “dossier” de compte membre, avec sa date prévisionnelle de validation de compte, sa “note” (proximité avec la toile de confiance), les détails de ses certifications, …
Voici le lien pour y accéder.

Une alternative existe : ” Wot wizard “. Le site est plus épuré, il donne uniquement la date prévisionnelle de validation du compte.
Ici le lien pour Wot wizard.

Wot map : Visualiser la toile de confiance

“Wot map” vous permet de visualiser la toile de confiance via un schéma géant représentant tous les membres de la toile de confiance (membres co-créateur de DU). Chaque point correspond à un membre, plus il est gros, plus il possède de connections (certifications) à la toile de confiance. Vous pouvez cliquez sur chacun des points pour afficher les détails, ou trouver un membre via la barre de recherche. Les couleurs représentent les communautés, c’est le site web qui propose ces options de visualisation. Pour rappel, un membre référent est un membre effectuer au moins X (actuellement 5) certifications.
Lien du site.

Duniter : Faire fonctionner June

duniter-150x150.png
Logo de Duniter

Duniter permet de faire fonctionner la monnaie libre : la June. Ce logiciel va créer sur votre ordinateur un nouveau “noeud” / “serveur”. Il vous permet de vous connecter avec tous les autres serveurs Duniter de la monnaie June – G1, d’écrire les prochains blocks de la blockchain (ensemble de tous les blocks), de proposer un nouveau “noeud” auquel se connecter sur Cesium, … Chaque block contient tous les événements qui concernent la June : transaction, nouveau compte, certification, révocation de compte, renouvellement d’adhésion, … ​

Bref, installer ça contribue à faire fonctionner la monnaie. C’est une contribution non obligatoire, mais il est nécessaire d’avoir constamment des serveurs connectés pour que la June soit opérationnel. Vous pouvez en constater la liste dans l’onglet “réseau” sur Cesium. ​

Ce fonctionnement de serveurs décentralisés qui co-écrivent la blockchain, permettent de conserver l’intégrité, la sécurité et la liberté de la monnaie. Héberger un nouveau serveur renforce donc véritablement celle-ci. C’est aussi l’occasion pour vous de participer à sa création (écriture d’un block). La logiciel ne permet pas à quelqu’un de calculer plus d’un block d’affilé. Seuls les membres certifiés peuvent co-écrire la monnaie June.​

Le logiciel ne pèse presque rien et consomme très peu, tant en mémoire qu’en électricité. Inutile d’avoir un ordinateur puissant pour le faire fonctionner, ni d’être doué en informatique : Duniter est vraiment accessible à tous.​ Sur Windows, c’est vraiment très simple. Il suffit de télécharger le logiciel et de prendre quelques instants pour le paramétrer. Voici un tutoriel pour vous guider.

Pour ceux sur Linux, c’est par la

A télécharger ici (Windows et Linux).